Kyber Fever 1 : Pour quelques cristaux de plus

Kyber Fever 1 : Pour quelques cristaux de plus

Télécharger l'article au format PDF

Récit du premier scénario de la campagne Kyber Fever pour Star Wars FFG. Pour quelques cristaux de plus.

Pour quelques cristaux de plus

Bolinera’aka : joueuse V, Diplomate => Agitatrice rodienne. Agent qui arrive sur Daalang.

Xibbs Damarx : joueur X, Ingénieur => Saboteur humain. Agent dormant travaillant en tant que mécano.

Shin Donno : joueur Z, Soldat => Commando aqualish. Agent dormant travaillant en tant que videur à la cantina locale.

Chaque joueur commence avec un papier contenant quelques informations comme le code secret pour “réveiller” les agents. Une fois que les joueurs ont mémorisé les informations, le papier est retiré.

Papier Bolinera’aka : Humain “astrogation lente”, Aqualish “bacta à surveiller”. La mission est “Trouver ce que cherche l’Empire et d’agir en conséquence”.

Papier Xibbs Damarx : Code “astrogation lente”. Tu sais dans quelle zone sont les puits miniers et tu connais certains esclaves mineurs.

Papier Shin Donno : Code “bacta à surveiller”. Tu sais où les gradés vont se détendre et tu as des contacts avec les “servantes” des bas-quartiers.

Introduction

La première partie se passe sans encombres, l’agent Bolinera’aka trouve ses collègues facilement. Le groupe regroupe ensuite leurs informations et commence leur enquête. Assez rapidement, ils apprennent que des puits miniers sont régulièrement creusés.

Daalang

L’enquête

Avec les informations de départ et pas mal de questions posées aux alentours. Les personnages se demandaient encore comment agir. La capture et l’interrogatoire musclé d’un officier de l’Empire plus tard (qu’ils ont laissé en vie), et nos amis possédaient enfin d’assez d’informations. Mais le lendemain, notre mécano fut réveillé par l’arrivée au petit matin d’un mineur de sa connaissance. Celui-ci a encastré son véhicule dans la yourte de Xibbs. Après avoir interrogé le mineur mourant, il décide de partir rejoindre ses compagnons. Non sans voir un messager de l’Empire s’assurer de la mort du mineur.

Ils connaissent désormais l’objectif de l’Empire. La construction d’une nouvelle arme capable de détruire des planètes, le tout alimenté par des cristaux Kyber. D’après les rumeurs recueillies, quelques grammes suffiraient à détruire un vaisseau cargo. Et l’Empire vient justement de trouver un gisement d’une dizaine de kilos. Les personnages n’ont pas le luxe du choix, car il faut faire vite, c’est à dire maintenant ! (Pour quelques cristaux de plus)

L’action

Rapidement les personnages “empruntent” un speeder de transport et foncent vers le puits d’où vient le mineur. Après analyse du puits, il fallait récupérer les cristaux avant l’arrivée des renforts. Shin garde le puits pendant que les autres descendent. Après une âpre marche, Xibbs aperçu un stormtrooper qu’il neutralisa en étant le plus rapide. Mais un tir dans l’épaule d’un 2ème ennemi le ramena à la réalité du combat. Cependant Bolinera régla ce nouveau problème, ayant pris soin de contourner le chemin au préalable.

Nos amis arrivèrent sur les lieux, beaucoup de cadavres gisaient. Les esclaves, dont des wookies, se sont rebellés, tuant une partie de leurs geôliers, ne laissant que 2 troopers blessés rencontré précédemment.

Mais le cristal était là, de taille à encombrer 2 personnes, de couleur ambre et violacée (voir octarine pour les connaisseurs). Ni une ni deux, nos apprentis rebelles embarquèrent le cristal et rejoignirent Shin, les renforts n’allaient pas tarder.

La voie de sortie

Nos compagnons partirent dans les zones désertiques, prenant le temps nécessaire pour ne pas se faire repérer. Ils cherchèrent une voie de sortie et savaient que 3 vaisseaux étaient potentiellement accessibles.

  • Un cargo léger YT-1300 en mauvais état, le propriétaire, un certain capitaine Clinton, cuve à la cantina après un contrôle assez violent qui a abîmé l’intérieur du vaisseau et tué le reste de l’équipage.
  • Navigateur de reconnaissance Loronar E-9 Explorer-Class Armed Long-Range, des émissaires rodiens en viennent sous bonne garde forcée de l’Empire.
  • Un cargo léger Ghtroc 720, il vient régulièrement pour le transport de civils.

 

L’alarme était donnée et l’ombre d’un Destroyer se présentait dans le ciel. Les joueurs avaient déjà appris que la Commodore Lyna Dotz était à son bord. Et sa cruauté n’avait d’égale que son sadisme, le capitaine Clinton a assisté au massacre de son équipage, éliminé un par un des mains de Lyna Dotz. Nos 3 compères prirent la solution de rapidité, aller récupérer le capitaine Clinton à la cantina et prendre son vaisseau. Opération facile vu son état d’ébriété, mais revenu à son vaisseau il tomba en larmes, les cadavres de ses compagnons toujours présent dans ce vieux vaisseau.

G0-T0

Mais une fois dans le vaisseau, un placard à balai s’ouvra et attaqua de toutes ses forces Xibbs qui réussi à retenir la … bête … qui avait tenté de le foudroyer, un charmant astromech couleur émeraude nommé G0-T0 qui fut surpris lui-aussi de ne pas attaquer un stormtropper. Le petit bonhomme comprenant la situation s’attela à sa tâche d’astronavigateur pour assister ses nouveaux amis. Sans plus attendre, ils décollèrent.

  • Opérateur : Veuillez-vous identifier pour autorisation de décollage !
  • Xibbs : Heu … oui matricule blabla, demandons autorisation !
  • Opérateur : … Veuillez patienter !
  • Xibbs : Putain, on fonce !

Partant vers l’atmosphère à toute vitesse, nos héros réussirent à passer brillamment les défenses aériennes avec moins de dégâts que prévu. En montant, ils croisèrent le Destroyer de Lyna Dotz qui atterrissait. Si les vaisseaux avaient une âme, peut-être se sont-ils regardés durant ce moment menaçant l’histoire.

Lyna Dotz

L’astrogation était enclenchée, nos amis se sont échappés, ils ont atterris pas loin d’une planète. D’un coup le vaisseau fit des rotations, les moteurs brulent-ils ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Facebook
Facebook
Ce site stocke des informations de type UserAgent pour ses statistiques. Le pays de votre IP (mais sans votre IP), mais aussi le navigateur et sa version. De part la loi RGPD du 25 mai 2018 vous avez possibilité de vous désengager de cette collecte de données. Dans ce but, un cookie internet, valable un an, gardera votre choix en mémoire. Accepter / Refuser
638